Sunday, April 17, 2016

Gros coup de gueule!

Le shopping en ligne est une révolution pour moi, ça joint l'utile à agréable : le déplacement, éviter les grandes files, se voir boudiner dans un jeans devant la vendeuse, le monde (à partir de 4 personnes dans le magasin, le personnel inclus, c'est bien trop pour moi ! Bonjour l'associal), ... Il y a aussi des
avantages d'être sur place. Pour moi, le confort de la maison l'emporte sur tout.


Là, je voudrais pousser un gros coup de gueule (ce n'est pas mon habitude de râler, hum...).
Je passe ma commande en ligne auprès d'un géant américain connu pour les livres (et autres).

L'intermédiaire livreur, Colis privé, indique qu'il n'arrive pas à livrer car adresse inconnue. C'est étonnant car d'autres livreurs trouvent mon adresse et je commande sur internet de manière intensive depuis 4 ans. J'indique mon adresse sur leur site mais pas de réaction, Colis privé décide de renvoyer le colis chez l'expéditeur. Je contacte directement le géant américain qui renvoie.

Ensuite, la misère continue. Colis privé aurait fait une tentative de livraison infructueuse alors que j'étais toute la journée à la maison. Mon enquête continue, il aurait laissé un avis de passage. Il est vrai que le jour de livraison, le vent soufflait fort et il pleuvait. J'imagine que le vent a soufflé dans ma boite aux lettres pour emporter l'avis de passage. L'impatience et la colère commencent à me gagner à ce moment là! J'indique à Colis privé que je souhaiterai me faire livrer dans un point relais.

Jamais 2 sans 3, le livreur indique que le colis est prêt à être réceptionné. Je me rends donc au point relais. Rien! Je téléphone à Colis privé, il aurait une preuve de livraison. Je me rends le lendemain au point relais, toujours rien. Je recontacte le géant américain, ils me disent qu'ils ont fourni une preuve de livraison et que le colis doit être au relais. La persévérance est le maitre mot. Je me rends une 3e fois au point relais, on fouille ensemble rien. Le point relais m'informe que ca se passe souvent que le livreur voit qu'il n'est pas à l'heure sur son agenda (et qu'ils sont payés jusqu'à une certaine heure, dépassée, ils ne sont plus payés), alors il décide de noter "livré" et passe le lendemain "d'habitude".


Mais à qui la faute? Ce géant américain a des parts dans cette société de livraison. Ils veulent réduire les couts de livraison. Mais qui en bénéfice =eux car les clients payent le meme prix qu'avant pour un service de livraison médiocre. A long terme, si tous ces colis non livrés, qui font des allers-retours expéditeur-(livreur)-consommateur, tous les clients mécontents, les mauvais commentaires sur Colis privé, tous finiront perdants.

La conclusion de toute l'histoire, évitez Colis privé!!!!